L'automutilation

 

C'est quoi?

C'est se faire du mal à soi-même, c'est aussi extérioriser sa souffrance. Tu connais peut-être une amie qui se brûle le bras avec des cigarettes ? Tu as repéré des traces de mutilation sur les avant-bras de l'un de tes potes ? C'est peut-être ton cas également... ? L'automutilation touche de plus en plus d'adolescents, mais principalement les filles (environ 97% des cas). On estime d'ailleurs à plus de 10% le nombre de jeunes de 15-16 ans qui s'automutilent.

L'automutilation est d'abord une manière d'exprimer un mal-être. Par exemple, lorsqu'une personne n'est plus capable de verbaliser ses émotions pénibles ou son agressivité, elle utilise une autre manière de réagir : elle se fait du mal à elle-même.

L'automutilation est donc l'extériorisation physique d'une douleur intérieure. Elle peut prendre différentes formes : se couper la peau, se brûler, se donner des coups, se tirer les cheveux, etc.

Comment le voit-on?

Très souvent, les personnes qui s'automutilent font tout pour le cacher. Néanmoins, il est possible de percevoir un certain nombre de signes :

  • Des marques sur les avant-bras (coupures, brûlures, etc.);
  • Le fait de porter des vêtements longs lorsqu'il fait chaud (pull ou t-shirt à longues manches, pantalon, etc.);
  • La prise ou la perte soudaine de poids;
  • Un changement brusque d'attitude: isolement, changement de groupe d'amis;
  • Des difficultés à gérer ses émotions: crise de colère, de tristesse, etc.;

Que faire si je me fais du mal?

Tu ne peux pas continuer ainsi ! Il faut que tu réagisses et que tu te fasses aider. Si tu constates que tu te mets en danger et que ta souffrance te pousse à attaquer ton corps, n'hésite pas à en parler à une personne de confiance. Tu as besoin de mettre des mots sur ta souffrance. Les douleurs que tu t'infliges ne vont pas la faire disparaître.

×