Bullying

Le « Bullying » est un terme anglo-saxon traduit en français par « harcèlement » ou par « intimidation » pour les canadiens francophones.


Les adolescents utilisent aussi le terme de « victimisation ».

Il s 'agit d'une violence à long terme (les agressions sont répétées et s'inscrivent dans la durée), physique ou psychologique, perpétrée par un ou plusieurs agresseurs qui agissent dans une volonté délibérée de nuire.

Le but est de faire peur, d'humilier ou encore d'établir un rapport de domination.

La victime  est souvent choisie en fonction d'une différence (apparence physique, handicap, difficulté d'apprentissage...) ou d'une certaine fragilité.

Cette violence prend différentes formes. Il peut s'agir d'insultes, de surnoms moqueurs, d'humiliations, de coups ou même de rumeurs divulguées dans l'environnement de la victime.

Les adolescents victimes de bullying peuvent rencontrer de grandes difficultés psychologiques immédiates ou différées.

Le mode d'expression récent de ce phénomène vient de l'usage d'internet et des nouvelles technologies de communication : on l 'appelle le cyberbullying.

 

LE CYBERBULLYING OU CYBERINTIMIDATION

Le cyberbullying est une forme particulière de bullying.  Il s'agit d'une pratique de harcèlement et d'intimidation par internet.

Le harcèlement se produit par e-mail ou à travers des « blogs » sur lesquels les agresseurs peuvent notamment diffuser des images truquées montrant la victime dans des situations embarrassantes ou dégradantes.


Il existe en effet différentes formes de cyberintimidation : les insultes ou menaces envoyés directement par courriels ou messagerie, la circulation de commentaires haineux…

QUE DIT LA LOI ?

LE BLOG


Le blog, encadré par la loi du 21 juin 2004, est un site internet personnel composé essentiellement de pages d'actualités, publiées au fur et à mesure, et commentées par leur auteur, le plus souvent enrichies de photos ou vidéos et de liens renvoyant à d'autres sites.

Les parents peuvent voir leur responsabilité pénale engagée si le contenu du blog de leur enfant mineur cause un dommage à d'autres personnes : propos diffamatoires (cf articles 29 à 55 de la loi du 29 juillet 1881) ou propos injurieux (cf articles 29 et suivants de la loi du 29 juillet 1881).

Leur responsabilité civile peut également être engagée en cas d'atteinte au droit à l'image ou à la vie privée cf article 9 du Code Civil.

Cela signifie qu'un enfant ne peut pas diffuser librement sur son blog des photos ou vidéos de ses amis.

En effet, selon l’article 9 du Code Civil qui garantit le respect de la vie privée, il n'est pas possible de diffuser des photos ou vidéos sans obtenir préalablement l'autorisation des intéressés et celle de leurs parents (en cas de mineurs). Ceci est valable pour un blog, un forum, un site personnel, mais aussi pour n'importe quel document accessible au public.



LE HAPPY SLAPPING


Auparavant, la jurisprudence se fondait sur l'infraction de violences volontaires pour poursuivre l'auteur de l'agression et sur les infractions de non assistance à personne en danger et d'atteinte à la vie privée pour poursuivre le « filmeur ».


Depuis la loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance, le « happy slapping » et la diffusion de vidéo sont passibles de lourdes sanctions pénales. En effet, l'auteur de l'agression ainsi que la personne filmant la scène sont juridiquement considérées comme étant autant responsables l’un que l’autre. Ils encourent une peine de 5 ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende.


(article 222-33-3 du Code Pénal : « est constitutif d'un acte de complicité des atteintes volontaires à l'intégrité de la personne prévues par les articles 222-1 à 222-14-1 et 222-23 à 222-31 et est puni des peines prévues par ces articles le fait d'enregistrer sciemment, par quelque moyen que ce soit, sur tout support que ce soit, des images relatives à la commission de ces infractions. Le fait de diffuser l'enregistrement de telles images est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende»).
(Source : http://www.jeunesviolencesecoute.fr)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire