Comment réagir face aux agressions sexuelles?

En parler sans tarder

Tu es victime d'une agression sexuelle ou tu l'as été ?

En parler est la seule issue pour que la violence s'arrête. User de violences sur autrui est grave et c'est interdit par la loi. Dire la vérité permet de faire cesser les agressions et les violences. La victime peut porter plainte si elle le souhaite. Ce n'est pas une démarche facile, c'est pourtant un cadeau pour soi-même que de faire le choix de sortir du silence. Tu éprouveras un grand soulagement à ne plus vivre dans le mensonge et dans la peur. Tu pourras repartir sur de nouvelles bases pour reconstruire ta vie.

Pourquoi parler?

Les victimes de violence ont généralement peur car elles subissent l'intimidation des agresseurs. Il est essentiel de rompre cette peur en allant vers les autres car ces situations ne sont pas vivables. Rien ne changera si tu ne décides pas de chercher de l'aide. Il y a autour de toi des adultes de confiance qui peuvent t'aider à sortir de là. Ils t'aideront à trouver des solutions.

Mais à qui parler?...

Choisis la personne qui te paraît capable de t'écouter et de faire quelque chose pour toi. Elle sera différente suivant la situation que tu vis.

Cela peut être:

  • Tes parents ou l'un de tes parents;
  • Quelqu'un de ta famille avec qui tu te sens en confiance;
  • Un de tes professeurs, le conseiller ou la conseillère principal d'éducation, le médiateur ou la médiatrice scolaire, le ou la psychologue scolaire, l'infirmière scolaire;
  • ton médecin;
  • un moniteur de sport;
  • toute personne qui compte pour toi et en qui tu as confiance.

Tu peux aussi nous laisser directement ta question sur Internet, ou consulter sur notre annuaire les coordonnées disponibles, ou encore appeler le 119.

Que dois-je faire?

  • prendre contact avec un organisme de protection des mineurs ou de personnes victimes d'agressions (si tu as plus de 18 ans). Tu trouveras sur notre site les adresses d'institutions qui peuvent t'aider ;
  • faire établir un constat médical auprès d'un médecin: il s'agit d'un CCB (constat de coups et blessures);
  • déposer une plainte à la police;
  • envisager un placement d'urgence;

N'oublie pas que tu as le droit de demander de te faire examiner par une personne du même sexe que toi (médecin, gynécologue ou encore psychologue).

Les victimes de violence vivent des moments très durs. C'est important que tu puisses  te libérer de ce poids en te faisant aider par un ou une psychologue ou médecin.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
×